faut-il faire appel à l’alcool ou à la drogue pour obtenir une bonne voyance ?

 

Faut-il faire appel à l’alcool ou à la drogue pour obtenir une bonne voyance ? J’ai lu que certains voyants ont besoin de stupéfiants ou d’alcool pour faire de bonnes voyances et d’autres l’inverse une vie très stricte et mangent jamais de viande ou d’aliments provenant d’êtres vivants. Savez vous pourquoi ?

Il est vrai que certaines personnes ayant des capacités médiumniques utilisent des stupéfiants pour faire de bonnes voyances, et même d’excellentes voyances. Le fait est que pour parvenir à se mettre en état adéquat pour faire de la voyance, il ne suffit pas d’avoir un don de médiumnité. Il s’agit aussi de se placer en état de réceptivité la plus totale possible, à la limite de la transe. Pour parvenir à cet état, les stupéfiants sont le moyen le plus rapide, qui semble aussi le plus facile pour y arriver. Mais cette « méthode » est dangereuse à plusieurs titres. Même si il est possible de faire d’excellentes voyances avec des stupéfiants, la santé du médium en pâtira automatiquement, et il peut arriver aussi que le médium ait des « flash » qui n’en sont pas et qui proviennent de son propre subconscient, de par les effets des stupéfiants et dans ce cas, la voyance aura tout l’air d’une voyance mais ce ne sera que le fruit d’un cerveau qui a modifié artificiellement son état, et qui n’a pas pu gérer sa médiumnité en toute conscience. En revanche, il y a eu de tous temps des médiums qui ont trouvé dans l’ascétisme un moyen idéal d’aiguiser leurs capacités médiumniques, et cela se pratique encore, bien entendu. Le fait de mener une vie stricte, sans abus, dans la notion d’équilibre en toutes choses favorise la lucidité mentale, la sagesse, l’élévation spirituelle, les prises de conscience indispensable sur soi même et sur le monde qui nous entoure. L’équilibre intérieur apporté par une vie réglée dans l’harmonie et le juste milieu en chaque chose permet d’atteindre des états de voyance aussi puissants que si le médium prend des stupéfiants. Et plus encore, cela donne au médium une régularité dans son état, qui permet davantage de précisions dans ses voyances.

N’oubliez jamais de l’alcool et les stupéfiants sont dangereux et que rien ne remplacera une vie saine et équilibrée pour faire une bonne voyance. Personnellement je mange comme tout le monde et j’essaye d’avoir une vie de couple et professionnelle la plus stable possible pour pouvoir faire mes voyances et aider les personnes qui font appel à moi. J’ai connu des amis qui prenaient de la drogue ou de l’alcool car ils avaient l’impression qu’ils ne pouvaient réaliser des voyances correctes sans cela. Ils ne sont hélas plus de ce monde, détruits par cette façon de vivre et de procéder pour voir l’avenir.

Astrologie

Découvrez votre horoscope pour les prochaines années. Dès à présent, projetez-vous dans les années à venir en lisant votre horoscope personnel ou celui de vos proches pour les années futures.

Lire

Cours pour apprendre la voyance

Devenir voyante en décryptant l’avenir grâce aux tarots, aux cartes, aux rêves, aux tâches d’encre, la numérologie, aux lignes de la mains, au marc de café, aux runes, à la radiesthésie, etc …

Voir nos cours gratuits