Tarots, types de tirages

Voyance par téléphone avec Michel de la Capestal au 04 70 08 08 08

• Apprendre la voyance avec les tarots

Tirage des tarots : grand jeu ou thème astraltarots grand jeu theme astral

Bien se concentrer, battre les cartes et couper les 22 arcanes supérieurs puis, en choisir 12 que l’on disposera, faces cachées, dans le sens inverse des aiguilles d’unemontre en plaçant la première carte tirée à gauche, de façon à former un cercle. (Voir schéma sur page suivante).

Le jeu s’interprétera carte par carte en commençant par la première carte initialement tirée.

Ce jeu étant basé sur l’astrologie, la roue zodiacale avec ses 12 maisons, la première carte tirée se trouvera en maison 1 et la dernière en maison 12.

Tout comme en astrologie, lorsque vous interprétez une carte se trouvant dans une maison, regardez parallèlement celle qui se trouve dans la maison opposée.

MAISON I - MAISON VII 
MAISON II - MAISON VIII
MAISON III - MAISON IX
MAISON IV - MAISON X
MAISON V - MAISON XI
MAISON VI - MAISON XII
MAISON VII - MAISON I
MAISON VIII - MAISON II
MAISON IX - MAISON III
MAISON X - MAISON IV
MAISON XI - MAISON V
MAISON XII - MAISON VII

L’explication et la valeur des maisons se trouve au paragraphe “signification des maisons”.

Tirage Thème astral avec les arcanes mineurs ou avec un jeu de 32 cartes

Ce jeu s’effectue comme le tirage précédent, mais après avoir placé les 12 arcanes majeurs, il faut recouvrir ces mêmes cartes par des arcanes mineurs que vous trouverez avec votre jeu de tarot ou des cartes d’un jeu de 32 cartes traditionnelles, de la façon suivante. Choisir si vous allez vous servir d’un jeu de 32 traditionnel ou des arcanes mineurs.

Bien se concentrer, battre et couper les cartes 56 arcanes mineurs ou les 32 cartes suivant le jeu choisi puis, en choisir 12 que vous disposerez une à une sur chaque arcanes majeurs en commençant par la maison 1. Une fois cette opération effectuée, la recommencer afin d’avoir dans chaque maison 3 cartes: 1 majeur et 2 cartes qui la recouvrent (voir schéma).

Ces cartes permettent d’obtenir plus de précision lorsque vous interpréterez chaque maison, elles influent sur la valeur de l’arcane majeur en bien ou en mal et vous permettent de cerner plus facilement la signification de l’arcane ainsi que la maison.

En effet, vous avez pu voir en lisant le chapitre sur les arcanes majeurs que celles-ci avaient plusieurs valeurs possibles, de même que les maisons.

EXEMPLE :

  • La maison VI représente le travail, la santé ou les oncles et tantes.
  • Si le mat se trouve en maison VI, il signifie : risque de perte d’emploi, problèmes dans le travail ou maladies nerveuses.

On comprend très bien qu’une personne qui se trouve licenciée fasse une dépression, mais est-ce là la signification pour le jeu tiré ?

Premièrement, il faut voir l’intégralité du jeu. Mais, si les cartes qui recouvrent le mat sont :

  • As de cœur et huit de pique qui signifient : mariage rompu, nous en déduisons que le consultant fera une dépression nerveuse.

Il faut cependant bien regarder l’ensemble du jeu afin de savoir si le ménage du consultant va être réellement rompu ou si c’est une grande menace qui pèsera sur son couple et qui lui provoquera une dépression.

Dans ce cas la signification n'a rien à voir avec le travail mais, c'est la santé qui est concernée.

Tirage en croix

Cette méthode ne donne une réponse que si la question est précise (exemple : Vais-je me réconcilier avec X ? Dois-je accepter l’emploie que l’on me propose ?), cette méthode est souvent utilisée suite au tirage astral afin d’éclaircir un point, un fait révélé par celui-ci.

Le consultant se concentre sur la question qu’il veut élucider; simultanément il bat et coupe les arcanes majeurs, puis tire quatre cartes au hasard en les plaçant de la façon suivante :

  • Première carte à gauche qui représente tout ce qui est en faveur du consultant.
  • Deuxième carte, placée en face, à droite de la croix, qui représente le délais, l’opposition qu’il rencontrera.
  • Troisième carte, posée au sommet de la croix, représente le consultant, son état d’esprit présent et passé.
  • Quatrième carte, placée en bas de la croix, qui est la plus importante : elle résume le problème et donne la réponse à la question.

Ensuite le consultant fait l’addition géomantique des quatre cartes précédemment tirées.
Si le total est supérieur à 21, il doit redécomposer le résultat obtenu jusqu’a ce qu’il obtienne un chiffre inférieur à 21. La vingt-deuxième carte, le mat (celle qui ne porte aucun numéro), compte pour zéro.
Nota : Certaines personnes identifient la disposition de ce tirage au signe de croix et disent en plaçant les cartes : "Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen".

EXEMPLE :
Première carte tirée :
- Le Diable, qui porte le numéro 15.
Deuxième cartes tirée :
- Le Soleil, qui porte le numéro 19.
Troisième carte tirée :
- Le Mat, qui n’a aucun numéro donc correspondant à 0.
Quatrième carte tirée :
- Le Monde, qui porte le numéro 21.

Somme des quatre cartes et addition géomantique :

Somme des quatre cartes et addition géomantique :
Le Diable 15
Le Soleil 19
Le Mat 0
Le Monde 21
_____________
Total : 55
55 est supérieur à 21, donc il faut continuer l’opération :
5 + 5 = 10

Le consultant sort la carte obtenue : dans le cas de l’exemple c’est le numéro 10 (la Roue de la Fortune), et la place au centre de la croix.

Celle-ci donne une indication supplémentaire sur la solution du problème.
Il est possible par ce jeu d’obtenir une date ou plutôt une période pour la réalisation de la prédiction. Il suffit pour cela de tenir compte du numéro de la carte qui se trouve au centre de la croix.

EXEMPLE :
Si le consultant demande quand il fera la rencontre avec la personne avec qui il fera sa vie.
Si la résultante des quatre cartes correspond à la Roue de la Fortune, le numéro 10, la réponse est :

  • dans 10 jours
  • dans 10 semaines
  • dans 10 mois
  • dans 10 ans
  • dans le 10ème mois (octobre)

C'est à la personne qui tire les cartes, par intuition et logique, de choisir la bonne solution.

ATTENTION : 
De plus en plus de personnes, de nos jours, font ou se font faire des voyances par téléphone, par minitel ou internet ; bien souvent quatre nombres de 0 à 21 sont demandés, ceux-ci correspondent aux arcanes majeurs et il suffit que le consultant connaisse le tarot pour qu’il donne consciemment les meilleures cartes. C’est pourquoi, dans ce cas, il faut absolument faire le vide en soi et ne pas penser au rapport qui existe entre les nombres et les cartes.

Tirage par Sept

Bien se concentrer sur la question posée ou le problème et simultanément :

  • Battre les cartes et couper les 22 arcanes majeurs, puis en choisir 7 au hasard ; les placer face cachée, de gauche à droite.

Choisir ensuite une carte parmi les 7 arcanes majeurs tirés. A partir de cette carte, compter 5 et retourner la 5ème carte, l’interpréter et recommencer l’opération jusqu’à retourner la carte choisie au départ.

Exemple :
La première carte choisie est la numéro 5, la première carte retournée sera donc la numéro 2, puis les cartes 6, 3, 7, 4, 1 et enfin la carte numéro 5.

Une fois toutes les cartes retournées et interprétées, prendre les cartes deux à deux de la façon suivante :

  • 1 et 7
  • 2 et 6
  • 3 et 5

Il restera une carte qui donnera une vision d’ensemble du jeu, la numéro 4.


« Retour "Apprendre la voyance avec les tarots"