Les baguettes de sourcier

Voyance par téléphone avec Michel de la Capestal au 04 70 08 08 08

Voyance Radiesthésie : les baguettes de sourcier

<< Retour

Comment faire une baguette de sourcier métallique

Coupez un cintre en deux endroits, puis pliez les deux morceaux de métal à angle droit. Répétez cette opération avec un second cintre. Vous pouvez tenir la baguette telle qu'elle est, ou fabriquer des gaines que vous glisserez sur la baguette de manière qu'elle se déplace librement. Un très bon exemple de gaine : un stylo bille dont vous aurez retiré la cartouche.

Le choix d'une baguette fourchue

Choisissez une branche souple et flexible de bois jeune (mais pas vert). Le coudrier est le plus traditionnel, mais vous pouvez également utiliser du hêtre, du bouleau, ou du frêne. Ne prenez pas un bois fragile, qui se casserait facilement. Cherchez une branche fourchue en bon état, et dont la fourche soit solide. Elle doit avoir environ un centimètre de diamètre, et être aussi lisse que possible. Utilisez un couteau tranchant pour l'élaguer, mais laissez l’écorce.

Plutôt que de se rendre sur les lieux, certains radiesthésistes préfèrent placer leur baguette sur une carte de la région. Pour cela, ils utilisent souvent un instrument plus précis, le pendule. La première forme de radiesthésie s'est pratiquée à l'aide d'un tamis suspendu par des pincettes, elles-mêmes tenues du bout des doigts par deux personnes. Le tamis était censé répondre à des questions ou indiquer le nom d'une personne coupable, en fonction de la manière dont il tournait. D'autres formes de ce système de divination s'effectuaient à l'aide d'une clé (cléidomancie) ou d'un anneau suspendu (dactylomancie) ; ces méthodes sont encore utilisées aujourd'hui.


<< Retour